• Les incontournables à Tokyo et Kyoto (2/2)

    Ce qui nous a le plus marqué au Japon :

    - Les toilettes : il y en a partout, c'est toujours nickel et tous sont équipés de plusieurs options (sièges chauffants (oui, oui!), musique, bidet ou jet d'eau). 

    Les incontournables au Japon à Tokyo et Kyoto (2/2)

    - Les masques sanitaires : une très grande partie de la population porte ce type de masque. C'est assez marrant d'ailleurs de voir certaines femmes apprêtées (bien maquillée, coiffée, très habillée) et porter ce genre de masque.

    - Le japonais : cela nous a beaucoup amusé de voir que les japonais ne parlent pas anglais mais s'adressent à toi en japonais sans problème, même une fois qu'il y a compris que tu ne pipais pas un mot ! On s'est toujours demandé ce qu'ils pouvaient bien nous dire...

    - Un sens du service incomparable : on a beau ne pas se comprendre, être dans une épicerie à 3 sous ou dans un fast food, le niveau de service est très nettement supérieur à ce que l'on peut connaître ailleurs. Un respect du client inégalé !

    - La présentation de la nourriture au format "plastique" : ça ne donne pas trop envie mais c'est quand même bien pratique quand la carte n'est qu'en japonais. Tous les plats sont présentés en vitrine, reconstitués en plastique. Donc les couleurs sont criardes, la texture est bizarre mais au moins on sait ce qu'on mange !

    - Le respect de la file d'attente : au Japon, on ne grille pas. Pas de sournoiseries, de plan B ou autre pour rentrer dans un bus, un métro, un train ou autre. On faut la queue en ligne et on ne double pas.

    Les incontournables au Japon à Tokyo et Kyoto (2/2)

    - Les distributeurs de boisson : il y en a partout, parfois même de l'Evian ou de la Vittel, et pas plus cher qu'ailleurs. Très pratique dans les endroits paumés.

    Les incontournables au Japon à Tokyo et Kyoto (2/2)

     

    - Les compagnies de ligne de métro : il y a plusieurs entreprises qui gèrent le métro de Tokyo, ce qui n'est pas pratique du tout car quand vous prenez un billet, il faut bien regarder s'il n'y a pas de correspondance avec une autre compagnie. Auquel cas il faut soit prendre un billet de transfert, soit sortir, acheter un nouveau billet et re-rentrer. Et parfois même en faisant attention, on se fait avoir ! 

    - Conseils aux voyageurs : à ceux qui veulent se déplacer au Japon, prenez le JR pass. Il faut le prévoir avant, on ne peut pas la faire sur place a priori. Il coûte environ le prix d'un A/R Tokyo - Kyoto mais vous permet de prendre les lignes de métro de la compagnie JR (attention, pas les autres), le bus ou train pour aller au Mont Fuji ou Nara par ex. Cela vaut le coup si on se déplace un peu.

     


    Suite du voyage :
    Résumé de Kyoto en vidéo (2'54) et plus de détails ci-dessous :

    Jour 4  

    Départ pour Kyoto vers 10h de la gare de Tokyo. Le shinkansen est hyper confortable : les sièges se retournent pour être toujours dans le sens de la marche (ou face à face si on est 4) et il y a beaucoup d'espace. Arrivée à Kyoto vers 13h, le temps de passer à l'hôtel, on repart tout de suite pour visiter le Kiyomizu-dera, un ensemble de temples qui semble être perdu dans la forêt, en haut de la ville. Un des points clés de Kyoto, d'ailleurs enregistré au patrimoine mondial culturel de l'UNESCO depuis 1994.

    Il nous reste assez de temps pour visiter Ginkaku-ji, le Pavilion d'Argent, qui possède également un jardin japonais vraiment joli. On redescend ensuite vers la ville en empruntant le Chemin de la Philosophie, une promenade sympathique le long d'un canal qui longe plusieurs temples. Le chemin est encore plus agréable au printemps, car de nombreux sakura (cerisiers) bordent le canal.

    A Kyoto, les endroits intéressants peuvent être très éloignés du centre-ville et le métro n'est pas très dense, le plus pratique est le bus. Ils sont faciles à utiliser. L'idéal est donc de loger près de la gare de bus de Kyoto - au niveau de la gare centrale - pour ne pas perdre trop de temps en changements.

     

    Jour 5  

    Journée de pluie, cela arrive ; malgré cela, visite de Kinkaku-ji, le Pavilion d'Or. Recouvert d'or, magnifique malgré le temps. Les couleurs automnales ressortent bien.

    Les incontournables au Japon à Tokyo et Kyoto (2/2)


    Puis direction le château Nijo-jo qui date de 1603 résidence des shoguns de passage à Kyoto. Il se visite aussi bien en intérieur (enlever ses chaussures d'abord!) que son jardin à l'extérieur.

    Le soir tour dans le quartier de Gion, le quartier des geishas, que l'on peut croiser le soir venu. Celui où l'on découvre le Kyoto le plus traditionnel avec ses maisons anciennes et ses maisons de thé le long du canal. Encore plus saisissant de nuit.

     

    Jour 6

    Il nous faut 50 minutes de bus du centre-ville pour rejoindre le quartier de Arashiyama au nord-ouest de la ville. Visite du temple Tenryū-ji et promenade dans la forêt de bambous, qui reste impressionnante malgré le fait qu'on ne marche pas au milieu des bambous mais sur un chemin protégé.

    On se rend ensuite sur la montage Arashiyama, au Parc des singes d'Iwatayama. Il faut monter pendant 15-20 minutes pour atteindre le sommet. La vue sur Kyoto vaut à elle seule le coup. Vous serez alors entourés de macaques japonais. Beaucoup de précautions autour d'eux car peuvent devenir rapidement agressifs mais vraiment très marrant de les voir vivre leur vie parmi les touristes venus les observer!

    On redescend ensuite en bus et métro pour rejoindre au sud le temple Fushimi-Inari, sanctuaire connu pour ses milliers de portes (torii) vermillons formant tout un chemin autour du temple, sur la colline.

    Les incontournables au Japon à Tokyo et Kyoto (2/2)

    En fin de journée et soir, promenade dans les quartiers de Gion et Higashiyama


    Jour 7

    Visite du temple To-Ji avec sa pagode à 5 niveaux qui date de 796 et ses nombreux bouddhas. Temple qui depuis 1994 est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO. Nous avons voulu ensuite faire un tour dans le Parc du Palais Impérial de Kyoto mais une manifestation culturelle bloquait le parc. Le musée international du manga se trouve dans la ville mais il est fermé le mercredi (!).

    En milieu d'après-midi, départ pour Tokyo, arrivée en début de soirée. Soirée passée à Shinjuku sous la pluie ! 
     

     

    Jour 8

    Dernier jour au Japon, balade dans Tokyo malgré la flotte et départ pour l'aéroport. Il est temps de rentrer à Singapour préparer le prochain voyage ! 


    Conseils hôtel à Tokyo et Kyoto 


    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :